Des hommes d’affaires tunisiens et libyens étudient les moyens de booster les relations entre les deux pays

Trois cent-cinquante hommes d’affaires tunisiens et libyens étudient jeudi et vendredi les moyens de booster les relations commerciales et économiques entre les deux pays, afin de les rétablir à leur niveau d’avant 2010.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a été présent à l’ouverture de ce Forum économique tuniso-libyen qui se tient à Tunis.

« La coopération entre la Tunisie et la Libye pourrait être rétablie à son niveau normal, en tirant parti des efforts du Conseil d’affaires mixte tuniso-libyen », a estimé Chahed, après avoir rappelé le déclin que connurent les relations bilatérales dans la foulée des événements du printemps arabe.

La Chambre de commerce et d’industrie libyenne prévoit un volume des échanges commerciaux avec la Tunisie de 900 millions de dinars libyens (643 millions de dollars) en 2018, contre 500 millions de dinars (357 millions de dollars) en 2017.

Le volume commercial total entre les deux pays était de 2 milliards de dollars par an avant le printemps arabe.

« Il est urgent de traduire les relations entre les deux pays en mesures claires et efficaces favorisant la coopération économique et commerciale », a déclaré Abdelbari Chinbarou, sous-secrétaire du ministère libyen des Gouvernements locaux.

Bassam Loukil, président du Conseil des affaires tuniso-africain (indépendant), a déclaré que le forum économique visait à établir un partenariat solide entre les acteurs économiques tunisiens et libyens, ce qui contribuerait à accroître les échanges commerciaux entre les deux pays.

Il a ajouté que le Conseil travaillerait avec toutes les parties pour ramener le taux des échanges entre les deux parties à 6%, son niveau d’avant 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here