17.3 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_img

«Intelligence Online» : Khalifa Haftar achète les drones de la Jordanie

Courrier arabe

«Intelligence Online» (IO) a déclaré que le général libyen à la retraite, «Khalifa Haftar», a signé un accord avec l’Armée de l’air de la Jordanie, pour acheter 6 drones chinois de combats et de reconnaissance, de type «CH-4».

Dimanche, la publication numérique consacrée aux services de renseignement d’État, aux questions d’intelligence économique et aux évolutions technologiques dans le domaine du renseignement, a signalé qu’«après avoir étudié plusieurs propositions, la Jordanie a choisi de conclure un marché avec les Libyens de l’est du pays», indiquant que l’affaire avait été organisée durant les semaines passées.

Liquidation d’un casse-tête

«IO» expliqua que les Jordaniens voulaient «liquider» leurs drones depuis des mois, selon elle, «les ingénieurs et les techniciens jordaniens détestaient ce type de drones, car ils nécessitaient constamment des entretiens et des maintenances, et n’étaient opérationnel qu’à capacités très limitées».

Elle indique toutefois, qu’«à priori ces problèmes ne dérangent pas les Libyens, qui bénéficient de l’aide technique des Russes», en soulignant l’appui de la Russie militaire et technique, dont jouit Khalifa Haftar.

Une implication qui commence à se révéler 

Notons, dans ce contexte, que la Jordanie fut citée parmi les pays appuyant l’offensive armée des milices du général libyen à la retraite, «Khalifa Haftar», lors d’un rapport établi par des experts onusiens, datant de décembre dernier.

Les experts avaient alors certifié que la majorité du soutien financier et militaire dont bénéficiait les milices armées de Haftar, provenaient des EAU, de l’Égypte et de la Jordanie, affirmant que «les blindés développés, utilisés par les milices de «Tarhouna», fidèles à Haftar, lors des combats menés au niveau des axes sud de Tripoli, provenaient d’Aman, et furent fabriqués au «King Abdullah II Design And Development Bureau» (KADDB)».

Et bien que suite à ses révélations, le Gouvernement d’union nationale, à Tripoli, ait appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à intervenir, pour mettre fin aux violations «claires et continuelles» de l’embargo d’armes imposé au pays depuis 2011, à ce jour, aucune mesure officielle n’a été prise pour limiter le trafic d’armes au pays.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici