jeudi, septembre 16, 2021

«Intelligence Online »: Le Maroc achète 3 drones israéliens

Courrier arabe

«Intelligence Online» (IO) a déclaré que le Maroc a acheté trois drones israéliens de reconnaissance, la semaine dernière, dans le cadre d’un accord militaire qu’il avait conclu avec Israël.

La publication numérique française, consacrée aux services de renseignement d’État, aux questions d’intelligence économique et aux évolutions technologiques dans le domaine du renseignement, a signalé que «Rabat avait conclu un accord avec Tel-Aviv, estimé à 48 millions de dollars, pour acheter des armes et des équipements militaires israéliens».

«IO» indiqua que le contenu de l’accord militaire n’était toujours pas clair, mais elle nota que les trois drones de moyenne altitude, de type «Heron», avaient été livrés au Maroc, le 26 janvier dernier.

Selon lui, «le gouvernement marocain compte utiliser ces drones, pour surveiller les activités «des groupes extremistes», et pour lutter contre l’insurrection populaire au Sahara occidental, où la présence du gouvernement marocain est prise pour une occupation».

Israël confirme la vente

Aussi, le quotidien israélien «Yisrael Hayom», avait déclaré que le Maroc avait acheté des drones israéliens pour un montant de 48 millions de dollars, affirmant que la vente avait été conclue grâce à la coopération de la compagnie française «Dassault Aviation», qui avait assuré la livraison.

Une ancienne collaboration  

Sur ce, il importe de rappeler qu’en 2014, un rapport du «Middle East Monitor», avait signalé que le Maroc avait acheté trois drones israéliens, en mars 2013, et indiqua qu’ils lui furent livrés en avril, à travers le groupe français «Dassault Aviation».

À l’époque, le rapport s’intéressa à la collaboration militaire entre le Maroc et Israël, et indiqua que «bien que les deux pays n’avaient aucune relation officielle, leurs échanges commerciaux ont augmenté de manière significative ces dernières années».

Notons toutefois que la population marocaine dénonce ce genre de collaborations et refusant de normaliser avec l’État herbeux, les Marocains ont protesté, à plusieurs reprises, contre la diplomatie de leur gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos