samedi, octobre 1, 2022

Libye: 400 détenus se sont échappés après une émeute d’une prison de Tripoli

Quelque 400 détenus se sont échappés après une émeute dimanche d’une prison de la banlieue sud de Tripoli, théâtre d’une semaine de combats meurtriers, a annoncé la police.

Les détenus ont pu forcer les portes de la prison d’Aïne Zara et s’enfuir en profitant de l’agitation dues à des combats entre milices rivales à proximité qui s’est transformée en une émeute  a déclaré la police qui ne précise pas si les prisonniers évadés étaient tous des détenus de droits communs ou non mais selon l’AFP, de nombreux prisonniers auraient été des partisans de Kadhafi et reconnus coupables de meurtres lors du soulèvement de 2011.

La zone environnante de la prison a été le théâtre de combats au cours de la semaine écoulée entre deux milices. En effet, depuis le renversement du dictateur libyen Mouammar Kadhafi en 2011, de nombreuses milices armées ont tenté de prendre le contrôle de la ville.

La récente recrudescence des combats, qui a débuté le 26 août, a entraîné des bombardements dans des zones résidentielles densément peuplées faisant de nombreuses victimes.  Selon les opérations européennes de protection civile et d’aide humanitaire, environ 1 200 ménages, soit près de 6 000 personnes, ont également été déplacés.

Dans un communiqué, le Coordonnateur humanitaire américain en Libye, Maria Robeiro, a appelé dimanche toutes les factions belligérantes à « s’abstenir immédiatement d’utiliser des armes aveugles dans les zones résidentielles, à cesser les hostilités et à reprendre les négociations de cessez-le-feu ».

« Les familles de Tripoli vivent dans la peur en raison des bombardements aveugles qui se déroulent dans leurs quartiers, sans savoir qui est derrière ces attaques et d’où elles viennent », a Maria déclaré Robeiro. Le gouvernement soutenu par l’ONU à Tripoli a déclaré l’état d’urgence, tandis que la Mission des Nations Unies en Libye a invité les «différentes parties concernées» à se rencontrer mardi pour un «dialogue urgent sur la situation sécuritaire».

SourceAgences

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita...

Tunisie : Un journaliste violemment agressé dans un centre de police

En Tunisie, un journaliste a été violemment agressé vendredi 16 septembre à l’intérieur d’un centre de police à Tunis, poussant le syndicat des journalistes...

Tunisie : Des blessés suite aux affrontements entre les forces de l’ordre et le syndicat des policiers

En Tunisie, de violents affrontements ont éclaté jeudi soir entre les forces de l’ordre et le syndicat national des forces de sécurité intérieure (SNFSI),...

L’accueil par la Tunisie du chef du Polisario, un acte « dangereux et injustifié » selon Rabat

Le gouvernement marocain a fustigé une nouvelle fois l'accueil réservé au chef du Front Polisario, Ibrahim Ghali, par les autorités tunisiennes, à l’occasion de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here