mercredi, octobre 21, 2020

La présidentielle en Tunisie : les électeurs sanctionnent le régime et l’opposition

Courrier arabe

Grosse surprise aux élections présidentielles tunisiennes selon les premiers résultats. Le candidat indépendant Kais Saied et le candidat du parti « Au cœur de la Tunisie » Nabil Karoui arrivent en tête. Les poids lourds de la scène politique tels que « al-Nahda » et « Nidaa Tounes » mordent la poussière.

Le candidat du parti islamiste « Abdelfattah Mourou » arrive troisième, le ministre de la Défense Abdelkarim al-Zbidi en quatrième tandis que le premier ministre Youssef al-Chahed est en cinquième position.

Le journaliste tunisien Samir al-Khaldi a expliqué au site « Arabi 21 »: « ces résultats partiels indiquent que le peuple tunisien a puni toute personnalité ou parti ayant participé au gouvernement depuis la révolution, quelque soient ses orientations politiques », soulignant que le peuple veut transmettre un message signifiant que tous ceux qui ont gouverné durant ces dernières années n’ont pas réussi à satisfaire ses aspirations.

Il a ajouté que le peuple tunisien cherchait un candidat de remplacement et l’a trouvé dans la personne du professeur de droit constitutionnel Kais Saied qui n’appartient à aucun parti politique et qui est pourtant soutenu par les forces de la révolution et de la jeunesse.

L’autre vainqueur est l’homme d’affaires connu pour ses œuvres de bienfaisance, « Nabil Karoui », le président du parti « Au cœur de la Tunisie « récemment fondé, qui est actuellement incarcéré pour une accusation de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.

Al-Khaldi a relevé que Saied a refusé l’aide publique accordée aux candidats. Il a également repoussé l’appui des hommes d’affaires. Quant à Karoui, il a mené sa campagne à travers sa chaîne de télévision « Nessma TV », popularisant ses œuvres caritatives.

Le même journaliste a enchaîné: « le pouvoir de fait a subi un coup fatal durant ces présidentielles, et il recevra un rude coup dans les prochaines élections législatives ». Al-Khaldi a conclu en affirmant que le peuple s’est rebellé contre les médias qui ont blanchi l’image de certains candidats et bafoué d’autres. Par conséquent, ce sont les candidats sous-estimés dans les médias qui ont gagné.

De son côté, le politicien tunisien et le candidat pour les prochaines élections législatives du parti « Al-Nahda » Moussa Ben Ahmed a considéré que les élections seront remportés par l’un de ces deux candidats: le premier est Saied dans lequel les Tunisiens voient l’homme simple qui leur ressemble. Le deuxième est Nabil qui a promis de faire sortir le peuple de la pauvreté.

Il a ajouté que les représentants de la révolution tels que Moncef Al-Marzouki et le jeune Makhlouf ont subi une défaite terrible. Il en est de même pour les partis de la contre-révolution malgré le flux financier énorme en leur faveur venant de l’intérieur et de l’extérieur selon ses termes.

Pour sa part, le premier ministre Youssef al-Chahed a assuré qu’il respectait les résultats partiels, soulignant que la faible participation aux élections constitue un indicateur négatif pour le processus démocratique en Tunisie.

Il est à noter que le taux de participation aux élections ( 45 % ) a été inférieur à celui enregistré lors du précédent scrutin de 2014 ( 63 % ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...