jeudi, septembre 23, 2021

Le Conseil d’Etat libyen dénonce le «putch» annoncé en Tunisie

Courrier arabe

Le président du Conseil d’Etat libyen, Khaled al-Mechri, a déclaré qu’il refusait «le putch» annoncé contre les élus en Tunisie, en réponse aux mesures entreprises par le président tunisien Kaïs Saïed.

Dimanche soir, le président tunisien avait décidé de geler le parlement, de lever l’immunité accordée à ses membres, de destituer le Premier ministre Hicham Mechichi, chargeant le procureur général de lancer des poursuites judiciaires contre les noms impliqués dans des affaires de corruption.

Saïed avait aussi annoncé prendre en charge l’autorité exécutive du pays, en compagnie d’un nouveau Premier ministre dont il se chargera personnellement de nommer.

Il avait expliqué avoir entrepris ces mesures «pour sauver la Tunisie», affirmant avoir agi «selon la constitution».

De sa part, le président du parlement, Rached Ghanouchi, estima que «la président de la république avait organisé un putch» et avait organisé, ce matin, un sit-in devant le parlement, accompagné par des députés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos