jeudi, octobre 29, 2020

Le GNA affirme que des mercenaires russes combattent en Libye aux côtés de Haftar

Courrier arabe

Le Gouvernement d’union national libyen (GNA) a encore évoqué avoir des preuves démontrant que le général à la retraite Khalifa Haftar se servait des Janjaweed et des mercenaires russes lors de l’offensive armée qu’il mène sur Tripoli depuis plusieurs mois.

Depuis plusieurs jours, les activistes ont publié sur les réseaux sociaux des photos et des documents rédigés en russe, prouvant que des mercenaires de la compagnie militaire privée «Wagner» combattaient en Libye sous les ordres de Khalifa Haftar.

De même, des rapports internationaux qui indiquent que des mercenaires russes ainsi que des soldats français ont été détectés en Libye dans les rangs de Haftar, viennent s’ajouter aux cris du GNA qui dénoncent l’existence de soldats émiratis dans la chambre opérationnelle militaire du général à la retraite, et signalent que 6 d’entre eux ont été tués lors du récent raid aérien mené sur la base militaire d’«al-Jafra» au centre du pays.

Près de 100 mercenaires russes lourdement équipés

«Nous détectons depuis un moment la présence de soldats et de mercenaires étrangers dans les rangs des milices de Haftar» déclara le chef de la chambre opérationnelle sur terrain, le colonel «Ahmed abou Chahma» au site d’information « al-Jazeera.net », qui expliqua qu’ils étaient africains et russes.

Il affirma que les documents en possession du GNA prouvent que les mercenaires -dans les rangs des milices de Haftar- se déplaçaient librement dans les différents axes sud de Tripoli, en signalant que leur nombre atteignait les 100 mercenaires, et qu’ils avaient été envoyés en Libye avec des armes de snipers fabriquées en Russie.

La Russie est aussi coupable

De son côté, le membre du Haut conseil de l’État «Abderrahmane al-Chater» estima que «l’appui de Haftar avec des mercenaires –soit des Janjaweed, des russes, ou de l’opposition tchadienne- prouve qu’il a perdu ce qu’il appela l’armée nationale, et son appartenance nationale», précisant qu’il achetait des bandits pour combattre ses confrères.

Al-Chater porta le gouvernement russe pour responsable des meurtres des Libyens, et demanda au Conseil présidentiel du GNA de lancer une plainte judicaire pour poursuivre la compagnie militaire russe «Wagner» à la CPI et au Conseil de sécurité national.

A noter que l’Europe était inquiète vis-à-vis de la présence russe au pays, et qu’elle redoutait l’inflammation du conflit et la hausse des migrations, et des flux des cellules terroristes positionnées au sud libyen.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Sénégal : au moins 140 migrants morts lors du naufrage le plus meurtrier de...

« Selon des sources médiatiques, les marines sénégalaise et espagnole, ainsi que des pêcheurs qui se trouvaient à proximité, ont sauvé 59 personnes et...

Covid-19 : 47636 nouveaux cas diagnostiqués en France

La France a enregistré 47.637 contaminations supplémentaires par le nouveau coronavirus en 24 heures, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, qui ont aussi fait...

France: le gouvernement dévoile les modalités du reconfinement

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement français a détaillé les mesures de reconfinement qui entre en vigueur ce vendredi 30 octobre. Reconfinement en Martinique Dans...

Arabie saoudite: une attaque contre un garde du consulat français à Djeddah

La police saoudienne a annoncé, aujourd'hui jeudi, l’arrestation d'un citoyen après qu'il a poignardé un garde du consulat français à Djeddah, selon des médias...

Tunisie : des nouvelles mesures pour stopper la propagation de la Covid-19

Les autorités tunisiennes ont annoncé un ensemble de mesures, dont un couvre-feu nocturne, l’interdiction de tout rassemblement et la fermeture des mosquées, pour faire face...