lundi, mai 10, 2021

Le premier ministre tunisien : Le pic du covid-19 c’est pour cette semaine

Le chef du gouvernement tunisien Elyes Fakhfakh a fait savoir, samedi, que cette semaine marquera le pic de la propagation du nouveau coronavirus Covid-19 dans le pays.

C’est ce qui ressort de ses déclarations lors de la session plénière dédiée à la discussion de l’article 70 de la Constitution afin de lui permettre de légiférer par ordonnance dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus.

Dans ce contexte, le chef du gouvernement a exhorté les Tunisiens à “appliquer fermement le confinement total pour éviter la propagation du Covid-19 car le pays enregistra le pic de contamination par leCovid-19 cette semaine”.

Présent devant les députés, Fakhfakh a appelé le parlement à approuver le projet de loi portant sur la délégation du pouvoir de publier des décrets-loi au chef du gouvernement.

“Nous avons 13 amendements juridiques que nous adopterons comme un mécanisme pour accélérer la prise des décisions requises et la promulgation des décrets loin de conflit entre les autorités” a-t-il expliqué.

Pour le chef du gouvernement, “cette démarche prendra fin dès que la raison principale de son utilisation se termine”, a-t-il assuré.

Ainsi, conformément aux dispositions de l’article 70 de la Constitution, Fakhfakh aura la possibilité de mettre en place des décrets pour une période de deux mois à compter de la date de son entrée en vigueur afin de faire face à la crise.

“Ce mandat se limite à approuver des mesures exceptionnelles dans plusieurs domaines, notamment financier et fiscal, les droits et libertés, la santé et l’environnement, l’éducation et la culture ainsi que la gestion des équipements publics et des garanties de base pour les employés”, stipule le projet loi.

Il est à noter que le Covid-19 a fait 18 morts et 495 personnes contaminées en Tunisie, depuis le début de sa propagation dans le pays.

Le coronavirus, officiellement connu sous l’appellation de Covid-19, s’est propagé dans 202 pays. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait indiqué que la pandémie était une urgence sanitaire internationale en passant le niveau d’alerte contre le virus à “très élevé”.

Le mystérieux virus, apparu pour la première fois en Chine le 12 décembre 2019, dans la ville de Wuhan, a infecté plus de 1 130 000 personnes à travers le monde, dont plus de 60 000 sont décédées alors que plus 235 000 malades se sont remis de la contamination.

La propagation du Covid-19 a entraîné la suspension des activités religieuses, l’arrêt temporaire des cours dans plusieurs pays, ainsi que le report ou l’annulation de plusieurs événements sportifs, politiques et économiques à travers le monde et la fermeture des frontières afin de contenir la maladie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos