mardi, octobre 27, 2020

Libye: Haftar déclare vouloir Tripoli pour la dignité 

Les milices armées du maréchal Khalifa Haftar se sont dirigées vers Tripoli lors de la visite du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterich, obligeant le gouvernement d’union nationale à faire preuve de vigilance pour se préparer à conserver une visite qui a pour but la préparation d’un dialogue national.

Les habitants de la ville pétrolière de Ras Lanuf ont rapporté avoir vu des chars et des véhicules à armes lourdes se diriger vers l’ouest. Aussi des pages sur des sites de réseaux sociaux appartenant aux milices de Haftar avaient publié des images de troupes militaires situées dans une zone inconnue.

De son coté, le porte-parole des milices armées, Ahmed Al-Mismari, a affirmé « Nous ne voulons pas de Tripoli pour une chaise, pour le pouvoir ou pour l’argent, nous voulons Tripoli pour la dignité, nous voulons Tripoli pour le prestige de ce pays ».

Le gouvernement d’union nationale de Tripoli, reconnu par la communauté internationale, a annoncé l’état d’alerte générale de toutes les forces militaires et de sécurité suite à la menace des forces de Haftar.

Le conflit coïncide avec la préparation pour la mission des Nations Unies en Libye en vue de l’organisation d’une réunion nationale dans la ville de Ghadamès, dans le sud-ouest, afin d’élaborer des propositions visant à résoudre la crise politique, sécuritaire et économique et à préparer les élections.

Guterich, le Secrétaire Général des Nation Unis,  est arrivé à Tripoli pour une visite de deux jours au cours de laquelle il rencontrera le président du Conseil présidentiel Faiz Al-Sarraj, le président du Haut Conseil d’état, Khalid Al-Mashri, et plusieurs responsables du gouvernement d’union nationale. Il devrait également se rendre dans la ville de Benghazi, à l’est du pays, pour rencontrer Haftar.

Les Nations Unies avaient déjà annoncé un accord entre Al-Sarraj et Haftar à Abou Dhabi, visant à unifier les institutions et à organiser des élections avant la fin de cette année, sans être officiellement accepté par les deux côtés.

les Nation Unis visent une nouvelle tentative pour aboutir à un terrain d’entente et pouvoir mettre fin à un conflit qui ronge le pays depuis des années.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...