vendredi, mai 7, 2021

Libye: Le Qatar demande au Conseil de sécurité d’imposer «des mesures sévères»

Courrier arabe

La Représentante permanente du Qatar aux Nation Unies, Sheikha Alya Ahmed Bin Saif Al-Thani, a fait part de la grande inquiétude de son pays vis-à-vis de l’escalade militaire en Libye, soulignant que «cette escalade nécessite des mesures sévères de la part du Conseil de sécurité pour dissuader les responsables».

La représentante qatarie, lors de son discours au Conseil de sécurité de l’ONU, a affirmé le soutien du Qatar au Gouvernement d’union nationale (GNA) comme étant la seule autorité légitime au pays.

Elle a ajouté que «la délicatesse de la situation que traverse la Libye à cause de l’offensive militaire menée sur Tripoli et ses retombés sur l’union de la nation et le futur de la solution politique, imposent au Conseil de sécurité de prendre des mesures sévères et décisives pour dissuader tous les responsables de l’escalade».

Lors de sa dernière assemblée, le Conseil de sécurité de l’ONU a dû suspendre une décision concernant la Libye à cause de l’opposition russe et américaine, une opposition qui exprime un attachement caché au rebelle Haftar et à ses actions.

Notant que la France, les États-Unis, l’Égypte, l’Arabie saoudite et les Émirats arabe unis, ont été accusés, selon des rapports humanitaires et médiatiques internationaux, de soutenir le rebelle pour des profits économiques et stratégiques qu’ils souhaitent soutirer de la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos