10 C
New York
dimanche, avril 14, 2024

Buy now

spot_img

New York Times : les États-Unis doivent arrêter le soutien étranger aux milices de Haftar

Deux écrivains du New York Times ont appelé l’administration du président américain Donald Trump à mettre fin aux soutiens étrangers au maréchal à la retraite Khalifa Haftar en Libye.

L’écrivain Frederick Wehry, auteur de « The Burning Shores » (la bataille pour la nouvelle Libye) et Jeffrey Feltman, l’ancien sous-secrétaire général américain des Affaires politiques, avaient affirmé, dans un article du journal, que l’escalade du conflit en Libye renforçait l’organisation de l’Etat islamique là-bas et menaçait de détruire les efforts pour parvenir à un règlement pacifique de la situation.

Les auteurs ont souligné que l’avancée des forces de Haftar à Tripoli au moment où le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterich, était dans la ville pour préparer la Conférence nationale de la paix, signifiait que Haftar refusait tout effort pour la paix.

Ils ont souligné que Haftar, qui est soutenu par les Émirats Arabes Unis, l’Égypte, l’Arabie saoudite, la France et la Russie, vise à empêcher la conférence « par sa fausse tentative de prise du pouvoir » lors de laquelle il a été surpris par une résistance qui n’attendait pas.

Wehry et Feltman ont critiqué l’administration de Donald Trump, affirmant que malgré les appels lancés par les Nations Unies pour exercer une pression diplomatique efficace afin d’empêcher l’intervention des partisans de Haftar dans les affaires libyennes, le gouvernement américain avait non seulement manifesté le désir d’aider le pays, mais avait récemment commencé à encourager Haftar et ses milices grâce aux relations entreprises avec Riyad et  Abu Dhabi.

Le maréchal Haftar, en tête de milices armées, aussi connues sous le nom de -l’armée de l’est de Libye-, est parvenu à contrôler le Sud libyen et anéantir des cellules d’Al-Qaîda. Haftar est arrivé jusqu’aux frontières de l’Algérie, du Niger et du Tchad, dans une zone instable politiquement, Haftar fait figure de pion guidé par des pays étrangers qui cherchent à contrôler la région.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici