samedi, octobre 1, 2022

Prolongation de l’état d’urgence d’un mois en Tunisie

La Tunisie prolongera jusqu’au 5 avril l’état d’urgence qui est en vigueur dans le pays depuis la série d’attaques djihadistes survenues en 2015. L’état d’urgence octroie des pouvoirs d’exception aux forces de l’ordre. Il permet notamment l’interdiction des grèves et des réunions « de nature à provoquer […] le désordre » ou encore l’adoption de mesures « pour assurer le contrôle de la presse ».

La présidence de la République tunisienne a prolongé jusqu’au 5 avril l’état d’urgence, en vigueur dans le pays depuis une série d’attaques djihadistes sanglantes en 2015. Cette nouvelle prolongation intervient alors que la société civile a sévèrement critiqué un projet de loi visant à modifier le cadre légal de l’état d’urgence, en discussion au Parlement depuis janvier. L’état d’urgence est toujours réglementé par un décret datant de 1978.

Human Rights Watch (HRW) a appelé fin février le Parlement tunisien à abandonner ou à réviser en profondeur ce projet de loi, car il « donnerait au gouvernement des prérogatives exorbitantes », sans limite dans le temps. « Les pouvoirs sans limite octroyés par ce projet de loi constitueraient un retour en arrière en ce qui concerne beaucoup de droits que les Tunisiens se battent pour protéger depuis la révolution de 2011 » contre la dictature, avait estimé Amna Guellali, responsable du bureau de Tunis de HRW.

Une situation sécuritaire qui s’améliore

Le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a décidé de prolonger l’état d’urgence d’un mois, du 7 mars au 5 avril, « après consultation du chef du gouvernement et du président de l’Assemblée des représentants du peuple », a indiqué la présidence dans un bref communiqué mercredi soir.

L’état d’urgence avait été proclamé dans tout le pays le 24 novembre 2015 après un attentat, revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), contre un bus de la sécurité présidentielle en plein Tunis, qui avait fait 12 morts. L’année 2015 avait aussi été marquée par deux autres attentats de l’EI qui avaient coûté la vie à 59 touristes et un policier.

L’état d’urgence permet « le contrôle de la presse »

Ces trois dernières années, la situation sécuritaire s’est beaucoup améliorée. La Tunisie, qui s’apprête à accueillir le 31 mars le sommet de la Ligue arabe, marque jeudi le troisième anniversaire d’une victoire cruciale contre les djihadistes, repoussés à Ben Guardane (sud), ville frontalière de la Libye.

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita...

Tunisie : Un journaliste violemment agressé dans un centre de police

En Tunisie, un journaliste a été violemment agressé vendredi 16 septembre à l’intérieur d’un centre de police à Tunis, poussant le syndicat des journalistes...

Tunisie : Des blessés suite aux affrontements entre les forces de l’ordre et le syndicat des policiers

En Tunisie, de violents affrontements ont éclaté jeudi soir entre les forces de l’ordre et le syndicat national des forces de sécurité intérieure (SNFSI),...

L’accueil par la Tunisie du chef du Polisario, un acte « dangereux et injustifié » selon Rabat

Le gouvernement marocain a fustigé une nouvelle fois l'accueil réservé au chef du Front Polisario, Ibrahim Ghali, par les autorités tunisiennes, à l’occasion de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here