vendredi, mai 7, 2021

Signature d’un mémorandum d’entente entre la Tunisie et la Jordanie

 Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (Parlement tunisien), Rached Ghannouchi, et son homologue jordanien, Atef Tarawneh, ont signé lundi à Tunis un projet de mémorandum d’entente entre la Tunisie et la Jordanie, selon le bureau du Parlement tunisien.

Il s’agit d’une initiative conjointe des deux Parlements qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays et du rapprochement entre les deux peuples.

Les chefs des deux Parlements ont souligné, en marge de la cérémonie de signature, l’importance du rôle des institutions législatives dans la consolidation de la communication et de la coopération entre la République tunisienne et le royaume de Jordanie.

Le projet de mémorandum d’entente indique que le soutien des Parlements tunisien et jordanien « contribuerait à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays, à diffuser les valeurs de la démocratie, de l’Etat de droit, du respect des droits de l’homme et à soutenir la lutte du peuple palestinien pour libérer ses terres et ses lieux sacrés », peut-on lire dans une note communiquée à cette occasion.

Selon le même mémorandum d’entente, les deux parties sont convenues de travailler à renforcer la coopération entre les conseils des Parlements respectifs en échangeant des expériences, des expertises et des visites de délégations, tout en activant le rôle des deux groupes d’amitié parlementaires et en encourageant le dialogue et la consultation entre les commissions parlementaires spécialisées.

Les présidents des Parlements tunisien et jordanien ont également insisté sur l’importance d’échanger « les bonnes pratiques en matière de rédaction des législations, de contrôle et de diplomatie parlementaires, conformément à la réglementation en vigueur ».

Il s’agit, d’un autre côté, de coordonner les positions entre les délégations des deux pays lors des conférences et échéances régionales et internationales et d’échanger un apport conjoint pour tout ce qui est nomination ou élection des instances qui gèrent les organisations parlementaires internationales et régionales.

A noter que le président du Parlement jordanien a été reçu par le président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, qui lui a soumis une invitation officielle, à transmettre au roi Abdallah II de Jordanie, pour une visite d’Etat officielle en Tunisie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos