lundi, mars 8, 2021

Soudan du Sud : Machar rejette le compromis de Kiir

Le principal groupe d’opposition du Soudan du Sud, le Mouvement populaire de libération du Soudan en opposition (SPLM-IO), a rejeté dimanche une offre de paix du gouvernement visant à faire revenir le pays au système fédéral de dix Etats pour tenter de restaurer l’espoir de mettre fin à six années de conflit.

Riek Machar, dirigeant du mouvement, a déclaré que son groupe ne pouvait pas accepter la décision du président Salva Kiir de revenir à dix Etats et de créer trois zones administratives. Il s’est néanmoins dit satisfait de la démarche du président en faveur d’un compromis de paix.

Samedi, M. Kiir a décidé de drastiquement réduire le nombre d’Etats du pays, le faisant passer de 32 à dix et créant trois zones administratives avec un effet immédiat, en vue de mettre un terme à la confrontation politique avec l’opposition sur cette question épineuse et de restaurer l’espoir de former un gouvernement d’union nationale avant le 22 février.

Les trois zones administratives distinctes seraient la Zone administrative d’Abyei, celle de Ruweng et celle du Grand Pibor.

Le différend entre le gouvernement et les forces de l’opposition sur le nombre et la délimitation des Etats régionaux a retardé la formation d’un gouvernement d’union nationale qui était prévue pour le 22 février.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos