Le pôle judiciaire économique et financier a émis, dans l’après-midi de vendredi, deux mandats de dépôt à l’encontre de Nabil Karoui et de son frère Ghazi

Le candidat à l’élection présidentielle en Tunisie, Nabil Karoui, également l’ancien propriétaire de la chaîne de télévision privée Nessma Tv, a été arrêté dans la soirée de vendredi, alors qu’il était en pleine campagne.

Une source à la campagne électorale a affirmé, sous couvert de l’anonymat, que Nabil Karoui a été arrêté sur le chemin du retour vers Tunis en provenance du Gouvernorat de Béja.

Des agents des forces de l’ordre en civil ont, ainsi, procédé à son arrestation au niveau de la ville de Medjez el-Bab, dans le nord-ouest du pays.

D’après la station de radio tunisienne privée « Mosaïque Fm », le pôle judiciaire économique et financier a émis dans l’après-midi de vendredi deux mandats de dépôt à l’encontre de Nabil Karoui et de son frère Ghazi, pour fraude fiscale et blanchiment d’argent.

Une mesure intervenant en réaction à la plainte déposée par l’association active dans le domaine de la lutte contre la corruption « I Watch ».

Le ministère public auprès du pôle judiciaire économique et financier tunisien avait annoncé, le 8 juillet, le gel des avoirs du candidat à l’élection présidentielle tunisienne et fondateur de la chaîne de télévision Nessma, et de son frère Ghazi Karoui.

Le comité de défense de Nabil Karoui, avait annoncé, le 12 juillet, que l’audition de ce dernier par le pôle judiciaire économique et financier, dans le cadre de son implication dans une affaire de blanchiment d’argent, a été reportée pour le 23 juillet.

Nabil Karoui est le président du parti politique tunisien « Parti de la Paix sociale », fraîchement rebaptisé « Au cœur de la Tunisie ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here