5.7 C
New York
mardi, mars 5, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie : Des milliers manifestent contre le Président et les autorités prétendent qu’ils ne sont que 400

Courrier arabe

En Tunisie, plus d’un millier de manifestants se sont réunis, hier dimanche, pour protester contre la politique du Président, alors que le ministère de l’Intérieur du pays a signalé «qu’ils n’étaient pas moins de 400 personnes».

La Tunisie a célébré samedi le 84ème anniversaire des événements du 9 avril 1938, date où des émeutes avaient entraîné la mort de 22 Tunisiens lors d’une fusillade sanglante, qui avait réprimé des manifestations qui revendiquaient l’institution d’un parlement au sein de la Tunisie encore sous protectorat français.

Une foule de milliers de gens 

Pour commémorer cette journée dite «Fête des Martyrs», l’initiative « Citoyens contre le putsch » a organisé dimanche, un mouvement de protestation, pour exiger le « retour à la voie constitutionnelle » dans le pays.

Le rassemblement s’est tenu devant le Théâtre municipal dans l’Avenue Habib Bourguiba, au centre de la capitale, Tunis.

La foule, entourée d’une forte présence sécuritaire, a scandé des slogans contre le Président tunisien, comme «Le peuple veut ce qu’il ne veut pas», «A bas le coup d’État», «Libertés… Libertés, l’État policier est dépassé», ou encore «constitution, liberté, dignité nationale».

Jawhar Ben Mbarek, leader du mouvement «Citoyens contre le putsch» a affirmé aux médias que «des milliers de personnes s’étaient réunies au centre de la capitale».

Il a commenté : «C’est une crise politique qui s’accentue, qui s’enracine, et qui pèse sur l’économie tunisienne et les finances, ainsi que sur le quotidien des Tunisiens».

Il ajoute : «Le pays va de plus en plus mal, les Tunisiens souffrent de plus en plus, c’est ça huit mois de politique de Kaïs Saïed».

L’Etat affirme qu’ils n’étaient que 400 personnes

Dès lors, le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué, signalant que «l’Avenue Habib Bourguiba, au centre de la capitale, Tunis, était réservée aux activités culturelles, touristiques, et artistiques, ainsi que pour ceux voulant protester et manifester pour leur droits».

Il ajouta : «Un groupe de 400 personnes a organisé une protestation, dimanche 10 avril 2022, vers 12h00, devant le Théâtre municipal… Ils se sont mêlés aux passants et ont entravé la circulation», expliquant «avoir renforcé la présence des forces de l’ordre pour arranger le passage et le flux de la circulation».

Il est à noter que l’un des derniers faits en date du chef de l’Etat tunisien consiste à la dissolution du Parlement et l’ouverture d’une enquête contre les députés ayant outrepassé la suspension de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici