samedi, novembre 26, 2022

Tunisie : des partis politiques tentent de revenir à la scène politique à travers les élections législatives

Courrier arabe

Plusieurs partis politiques qui ont échoué lors des élections de 2014 tentent maintenant de revenir à la scène politique à travers les élections législatives prévues pour dimanche prochain.

Le « Forum démocratique pour le travail et les libertés » a marqué une participation remarquable en 2011 mais il a connu ensuite un échec dans les élections de 2014, ce qui l’a poussé à se retirer au point où certains observateurs ont estimé qu’il est arrivé à sa fin. Toutefois, il a repris l’activité politique en présentant son candidat pour les élections présidentielles.

Le leader de ce parti, Khalil al-Zaouiya a déclaré au site « Al-Araby Al-Jadeed » que l’absence du Forum au Parlement a réduit son influence, indiquant que son parti a œuvré dernièrement afin de se reconstruire et de créer une nouvelle génération composée essentiellement des jeunes.

Il a indiqué que leur participation au scrutin présidentiel n’a pas été préparée au préalable mais elle visait à revenir à la scène politique et ainsi faire entendre la voix du Forum.

Al-Zaouiya a affirmé que le slogan du Forum dans les élections législatives est « je vivrai dans mon pays avec dignité ». « La prochaine étape nécessite de répondre aux besoins fondamentaux du citoyen tunisien tels que le droit de se déplacer, le droit à la santé et au développement régional qui doivent occuper une place centrale dans le travail du gouvernement », a-t-il souligné.

Le leader du Forum a également annoncé qu’il est prêt à constituer une coalition avec d’autres partis ayant des visions sociales et démocratiques proches de son parti tels que « Courant démocrate » et « Al Massar » ( voie démocratique et sociale ).

De son côté, l’Union populaire républicaine essaie également d’être présente au Parlement. Leur candidat aux présidentielles Lotfi al-Mraïhi est arrivé en 7e position avec 6.6% des voix, ce qui lui donne espoir de pouvoir jouer un rôle important dans le prochain paysage politique.

La porte parole du parti Meriem al-Ferchichi a déclaré au site « Al-Araby Al-Jadeed »: « l’Union populaire républicaine est présente dans la plupart des circonscriptions électorales et représentée dans plusieurs gouvernorats tunisiennes ». Elle a ajouté: « le parti a été créé en 2011, il était actif sur le terrain et ses positions sont connues, mais malheureusement il a été marginalisé politiquement ».

Elle a rappelé que sont parti a mis la lumière sur plusieurs affaires de corruption, et a levé le voile sur de nombreuses violations commises dans le secteur de la santé en plus d’avoir dénoncé la loi de la réconciliation.

Pour sa part, » le mouvement Wafa » ayant pour fondateur Abderaouf al-Ayadi, dissident du « Congrès pour la République », participera dans les prochaines élections législatives dans une coalition avec « Al-Irada » de l’ancien président Moncef Al-Marzouki, après une longue absence de ce parti depuis 2012.

Le fondateur du mouvement Wafa a déclaré au site « Al-Araby Al-Jadeed » que son parti était actif en 2011, mais les questions qu’il a posé à l’époque comme « la lutte contre la corruption » et « l’appui à la justice transitionnelle » n’ont pas retenu l’attention des médias et n’ont pas suscité d’échos. Il a ajouté: « de nombreux partis ont adopté aujourd’hui les slogans de notre mouvement, et ces mêmes questions sont devenues des éléments principaux des programmes des candidats présidentiels ».

De ce fait, il a considéré que ce changement et ce grand retour des jeunes sur le paysage politique sont de bons signes révélant le retour des exclus malgré les tentatives visant à les écarter.

Dernières infos

Cinq Palestiniens blessés lors d’affrontements avec l’armée israélienne à Naplouse

Cinq Palestiniens ont été blessés et des dizaines d'autres...

Algérie : le projet de loi de finances 2023 adopté par la chambre basse du parlement

Le projet de loi de finances 2023 a été...

Jérusalem: deux explosions dans des arrêts de bus font au moins 14 blessés

La police israélienne a annoncé, mercredi, que 14 personnes...

Le Maroc vise à produire 52% de son électricité grâce aux énergies renouvelables d’ici 2030

Le cabinet royal marocain a déclaré que Rabat avait...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

France – Tunisie : Accord de financement de 200 millions d’euros

Une convention de financement d’une valeur de deux cents millions d’euros entre la Tunisie et la France, à travers l’Agence Française de Développement (AFD),...

Tunisie : les forces de l’ordre dispersent une marche de protestation au sud-est du pays

Les forces de l’ordre tunisiennes ont dispersé une marche de protestation, ce vendredi, organisée par les habitants de la ville de Zarzis, dans le...

Tunisie : ouverture du Sommet de la Francophonie sur l’île de Djerba

La 18e édition du Sommet de la Francophonie a débuté sur l'île de Djerba, au sud-est de la Tunisie, avec la participation de 31...

Situation sécuritaire en Tunisie: Kaïs Saïed s’entretient avec le ministre de l’Intérieur

Le président de la République, Kaïs Saïed​​​​​​​, a reçu lundi au palais de Carthage, le ministre de l'Intérieur, Taoufik Charfeddine, pour discuter de la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here