mardi, août 9, 2022

Tunisie : La justice militaire met un journaliste en garde à vue pour des déclarations sur l’armée

Un avocat tunisien a annoncé, dimanche, que la justice militaire a décidé de placer en garde à vue le journaliste Salah Attia, en raison de ses déclarations mettant en cause l’armée tunisienne.

C’est ce qui ressort d’un post Facebook, publié par un membre de l’équipe de défense du journaliste, l’avocat Samir Ben Amor.

Samedi, Attia a déclaré à la chaîne qatarie Al-Jazeera que « le président tunisien Kaïs Saïed a demandé à l’institution militaire d’encercler le siège de l’Union générale tunisienne du travail, suite à l’appel à la grève générale lancé, jeudi, par cette dernière. »

Et le journaliste d’ajouter : « L’armée a refusé d’accéder à la demande du président, et en a informé les dirigeants de la centrale syndicale. »

L’UGTT affirme que son appel à la grève dans le secteur public, jeudi, n’est pas de nature politique, mais vise plutôt à faire aboutir des revendications sociales.

Ben Amor a déclaré : « Lors de l’audition d’Attia de la part de l’unité chargée de l’enquête, il a refusé de révéler la source de ses informations et s’est prévalu des dispositions du décret 115 de 2011 relatives à la liberté de la presse. « 

Et d’ajouter : « Le juge d’instruction du tribunal militaire a autorisé sa (Attia) mise en garde, ainsi que sa comparution devant le juge d’instruction lundi prochain. »

« Le procureur militaire a autorisé l’ouverture d’une enquête contre le journaliste Salah Attia qui est accusé d’attentat ayant pour but de changer la forme de l’Etat, d’incitation des gens à s’armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien, d’imputer à un fonctionnaire public des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité, d’atteinte à la dignité, à la renommée, au moral de l’armée, d’outrage à autrui à travers les réseaux publics de communication », a-t-il poursuivi.

Les autorités tunisiennes n’ont pas fait de commentaire immédiat concernant ces informations, mais elles affirment habituellement leur engagement en faveur de la liberté d’expression et d’opinion.

La Tunisie connaît une grave crise politique depuis le 25 juillet 2021, date à laquelle Saïed a imposé des mesures d’exception, notamment la destitution du gouvernement, et la nomination d’un nouveau, la dissolution du Parlement et du Conseil supérieur de la magistrature et en promulguant des lois par décrets.

Certaines parties tunisiennes considèrent ces mesures comme un « coup d’État contre la Constitution », tandis que d’autres les voient comme une « correction du cours de la révolution de 2011 », qui a renversé le président de l’époque, Zine El Abidine Ben Ali (1987-2011).

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Tunisie : arrestation de l’ancien député Rached Khiari

Un avocat tunisien a signalé, mercredi, que «les autorités de son pays ont interpellé l’ancien député Rached Khiari». Ce dernier était recherché par la...

Tunisie: la centrale syndicale menace de faire grève dans le secteur public

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt – centrale syndicale) a menacé, jeudi, par la voix de son secrétaire général, Noureddine Taboubi, de recourir à...

Tunisie / ISIE : « Les résultats du référendum sont valides et incontestables »

Le président de l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) en Tunisie a affirmé, mardi, que les résultats du référendum sur la Constitution sont...

Coronavirus: Saïed décide l’annulation du test PCR pour les Algériens quittant la Tunisie

Les Algériens au départ de la Tunisie ne seront pas soumis au test de dépistage contre le Coronavirus, aux points de passage frontaliers, c'est...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here