mercredi, janvier 20, 2021

Tunisie : le Premier ministre appelle à la réouverture des sites de production bloqués

Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechici a appelé à la réouverture des sites de production bloqués.

Mechichi a présidé, mercredi, une réunion de travail au Palais du Gouvernement, à la Kasbah, en présence des ministres de la Défense nationale, Ibrahim Bartéji, de la Justice, Mohamed Boussetta, et de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.

La réunion a été consacrée à l’examen de la situation sécuritaire dans le pays.

Hichem Mechichi a ordonné, lors de cette réunion, l’application immédiate de la loi pour la réouverture des sites de production bloqués. Ces blocages à répétition ont, en effet, provoqué des difficultés pour l’approvisionnement des citoyens en produits de première nécessité, impacté les intérêts des citoyens et leur sécurité et porté atteinte à la sûreté nationale.

Des protestataires dans diverses régions en Tunisie ont investi les rues et les zones de production, pour revendiquer leur droit à l’emploi.

Les mouvements de protestation, ont été accompagnés de sit-in devant des usines et par des opérations de blocage des routes, qui ont entrainé une pénurie des bouteilles de gaz domestique dans la ville de Sfax et dans d’autres villes, à cause de l’impossibilité des véhicules de transport de les rallier.

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), avait signalé dans son rapport mensuel, une hausse de 16% des protestations sociales en Tunisie pour le mois d’octobre dernier, où 870 mouvements de protestation ont été enregistrés.

Le rapport soulignait que plus de 120 mouvements de protestation enregistrés le mois dernier, n’étaient pas aléatoires mais orientés pour revendiquer le développement et l’emploi.

Le rapport du FTDES estime que ces données, augmentent le degré d’alerte face aux craintes sérieuses quant à la capacité du gouvernement de désamorcer le climat de tension.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos