5.7 C
New York
mardi, mars 5, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie : Le prince qatari, le président du GNA et le Sultan Qabus félicitent la victoire de Saïed

Courrier arabe

À l’occasion de sa victoire spectaculaire aux élections présidentielles de son pays, Kaïs Saïed a été félicité par plusieurs personnalités politiques arabes, en tête se trouve ; le prince qatari, le président du Gouvernement d’union national libyen (GNA), et le sultan d’Oman.

Le prince qatari «Tamim ben Hamad al-Thani», lors d’une conversation téléphonique, tenue lundi soir, avec Kaïs Saïed, espéra que l’expérience démocratique tunisienne soit fructueuse, et affirma que «le Qatar sera toujours présent aux côtés de la Tunisie, comme il l’était depuis le début de la révolution», tout en insistant à renouveler son soutien aux volontés du peuple tunisien.

De son côté, Saïed, le candidat vainqueur, a souligné la profondeur des relations entre le Qatar et la Tunisie, et souhaita collaborer avec son homologue qatari, dans le futur le plus proche.

De même, le président du GNA «Fayez al-Sarraj», lors d’une conversation téléphonique avec Saïed, a félicité «l’attachement du peuple tunisien au parcours démocratique», faisant part de ses attentes, en vue de développer les relations entre la Libye et la Tunisie.

En échange, Saïed insista sur la profondeur des relations entre les deux pays, et exprima son souhait pour visiter la Libye et rencontrer al-Sarraj, dès que l’occasion se présente, et en espérant que l’actuelle crise libyenne se résolve, il indiqua que la stabilité de la Libye était celle de la Tunisie, et affirma faire tout son possible, pour que la Libye et le peuple libyen jouissent de la paix.

À son tour, le sultan d’Oman «Qabus ibn Said», lors d’une lettre envoyée à Saïed, et diffusée par l’agence de presse omanie, a noté «ses sincères félicitions, espérant que son excellence, puisse guider le peuple tunisien à réaliser ses espérances», et en évoquant les bonnes relations entre les deux nations, il espéra plus de collaborations, pour le bien des peuple tunisien et omanie.

Rappelons que Kaïs Saïed avait lancé un programme, lors duquel il avait promis de revaloriser le rôle régional de la Tunisie, en restructurant ses relations internationales, et en intervenant en faveur des causes arabes justes, citant la cause palestinienne en tête de son plan.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici