jeudi, avril 22, 2021

Tunisie : Les activistes tunisiens s’expriment sur la victoire de Kaïs Saïed

Courrier arabe

L’annonce de la victoire du candidat indépendant, aux élections présidentielles tunisiennes «Kaïs Saïed» a suscité, sur les réseaux sociaux, l’interaction de plusieurs activistes tunisiens.

Avec 76% des voix, au second tour, la victoire de Kaïs Saïed a poussé les activistes à lancer des hashtags tel ; (la Tunisie vote), (les élections tunisiennes), et (Kaïs Saïed), où ils étaient nombreux à exprimer leur joie, et à chanter la liberté et la démocratie.

Plusieurs ont noté que la Tunisie avait, à nouveau, gagné pour le printemps arabe, à l’image du maître de conférences à la Sorbonne, «Mohamed Hnid», qui nota: «Je tiens à féliciter tous les hommes libres, dans notre pays arabe, la victoire du professeur Kaïs Saïed aux élections présidentielles tunisiennes est une victoire pour le printemps arabe, et ses révolutions bénites, qui élimineront bientôt tous les dictateurs et les tyrans du monde», en remerciant à la fin de son tweet «al-Bouazizi», le jeune homme tunisien à l’origine de la révolution de 2011, qui « avait changé la Tunisie, et le monde arabe ».

De sa part, «Mohamed Krichen», le célèbre visage médiatique de la chaîne d’informations al-Jazeera, déclara : «Nous remercions Dieu, de nous avoir accordé une longue vie, afin que nous soyons témoins de ce qui est une transition pacifique», en expriment sa fierté du succès inimaginable réalisé au pays, et en signalant qu’«un tel évènement historique» porte en lui un parfum de démocratie et d’indépendance.

À son tour, le jeune activiste «Makram Kalach» a envoyé un message aux parties qui lançaient des campagnes électroniques, pour déstabiliser les Tunisiens, déclarant: «La Tunisie vous informe que les pays ne sont pas tous pareils, vous ne pouvez pas tous les contrôler avec votre argent, et vos complots israéliens», et en ajoutant: «Kaïs Saïed, a été choisi président de la Tunisie, malgré vous», il affirma que la Tunisie leur tiendra tête, et sabotera tous leurs plans qui visent à semer le chaos, et à fissurer son union.

Rappelons que la victoire de Kaïs Saïed a été précédée, la semaine dernière, par celle du parti islamiste conservateur, «Ennahdha», qui avait fini premier aux élections législatives, un succès qui inspire une nouvelle ère aux Tunisiens, en redonnant vie à la révolution de 2011 et à ses principes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos