20.6 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie: les médecins du secteur public entament une grève générale de trois jours

Un syndicat tunisien a annoncé que les médecins du secteur public ont entamé lundi une grève générale de trois jours dans tout le pays.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par le Syndicat général des médecins, pharmaciens et médecins dentistes de la Santé publique (secteur public).

Ledit syndicat a déclaré que les médecins du secteur public entament une grève après « l’échec d’une réunion de négociations avec le gouvernement pour mettre en œuvre les accords antérieurs » sur des questions relatives à la titularisation des médecins contractuels et le paiement des primes liées à la pandémie.

« La grève concerne les services de santé, y compris la vaccination contre la Covid-19 et le prélèvement d’échantillons qui seront suspendus, à l’exception des services des urgences et de dialyse », a fait savoir le Syndicat général des médecins.

Il a accusé le gouvernement tunisien « d’induire en erreur l’opinion publique, de se soustraire à ses responsabilités et d’avoir échoué dans sa politique de santé publique face la pandémie du coronavirus ».

Le Syndicat a également imputé au « ministère de la Santé, la responsabilité de la gravité de la situation épidémiologique en Tunisie en raison de l’échec de sa stratégie appliquée pour faire baisser le nombre des infections à la Covid-19».

Selon un dernier bilan officiel, la Covid-19 a touché 311 743 personnes en Tunisie, dont 10 868 sont décédées, alors que 262 602 se sont rétablies.

Dans ce contexte, le secrétaire général du Syndicat des médecins, pharmaciens et médecins dentistes de la Santé publique, Noureddine Ben Abdallah, a souligné dans des déclarations accordées aux médias, que leurs revendications sont liées « à l’octroi de primes, à la titularisation des médecins contractuels dans le secteur public et au paiement des arriérés de salaire ».

Et Ben Abdallah d’ajouter, « avec la nécessité de fournir des conditions de travail décentes, particulièrement dans ce contexte sanitaire difficile ».

De son côté, le ministère tunisien de la Santé a appelé, dans un communiqué, « à lever la décision de grève, compte tenu des circonstances sanitaires urgentes, tout en poursuivant les négociations pour parvenir à un accord ».

Le ministère de tutelle a renouvelé son « respect du droit de grève comme étant un droit à valeur constitutionnelle et son engagement à poursuivre les négociations concernant les revendications du secteur ».

Le nombre de médecins du secteur public en Tunisie est d’environ 6 000, la plupart sont affiliés au Syndicat des médecins, pharmaciens et médecins dentistes de la Santé publique.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici