jeudi, octobre 29, 2020

Tunisie: L’Union Générale du Travail décide de recourir à la grève le 24 octobre et le 22 novembre

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), la plus importante centrale syndicale du pays, a décidé, jeudi soir, d’une grève du secteur public le 24 octobre et le 22 novembre, pour protester contre la « détérioration du pouvoir d’achat des travailleurs, et l’exacerbation de la crise politique ».

C’est ce qu’a déclaré à la presse le Secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, jeudi soir, au terme des travaux du comité administratif de l’Union, qui se sont poursuivis durant la journée, à dans la ville de Hammamet (est).

La décision a été prise en raison de « la contrebande endémique et de l’économie parallèle et l’absence d’une fiscalité équitable, en particulier dans le contexte de la crise politique», a indiqué Taboubi.

Il a ajouté que les instances administratives tiendront des réunions sur les lieux de travail pour informer les travailleurs sur la réalité de la situation dans le pays, sans fournir davantage de précisions.

Cette mesure de grève est «historique», a souligné le Secrétaire général de l’UGTT.

Outre les problèmes économiques, les différents intervenants politiques et sociaux en Tunisie conviennent que le pays vit une grave crise politique, avec en toile de fond, l’échéance des prochaines élections présidentielles prévues pour 2019.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite: une attaque contre un garde du consulat français à Djeddah

La police saoudienne a annoncé, aujourd'hui jeudi, l’arrestation d'un citoyen après qu'il a poignardé un garde du consulat français à Djeddah, selon des médias...

Tunisie : des nouvelles mesures pour stopper la propagation de la Covid-19

Les autorités tunisiennes ont annoncé un ensemble de mesures, dont un couvre-feu nocturne, l’interdiction de tout rassemblement et la fermeture des mosquées, pour faire face...

MBS aurait déclaré que son « propre peuple » le tuerait si Riyad normalisait...

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) a déclaré au milliardaire israélo-américain Haim Saban qu’il craindrait pour sa vie s’il concluait un accord de normalisation...

Le président algérien transféré en Allemagne pour « des examens médicaux approfondis »

Après avoir été mis à l'isolement, puis hospitalisé, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a été transéré en Allemagne. Le transfert du chef de l'Etat, âgé...

Trump : 5 nouveaux pays arabes normaliseront leurs relations avec Israël

Le Président américain, Donald Trump a annoncé que cinq pays arabes sont prêts à normaliser leurs relations avec Israël, outre les cinq pays ayant déjà entretenu des...