19.1 C
New York
mercredi, avril 17, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie: rapatriement de touristes britanniques suite à la faillite de Thomas Cook

Le représentant de l’agence « Thomas Cook» en Tunisie, Abdel Sattar Badri, a déclaré, mardi, que des milliers de touristes britanniques s’apprêtaient à quitter le pays, via l’aéroport international Hammamet Enfidha du Gouvernorat de Sousse, après l’annonce de la faillite de l’entreprise internationale.

Badri a ajouté dans une déclaration accordée à Anadolu, que 7 mille touristes résidant à Sousse et à Hammamet (est), ainsi que 2 mille résidant dans des hôtels de Djerba (sud), s’apprêtaient à quitter le pays à la fin de leur séjour « et ne peuvent être décrits comme bloqués ».

Il a ainsi ajouté que le gouvernement britannique avait affrété des avions pour les touristes de nationalité britannique, afin de les rapatrier via l’aéroport international de Hammamet Enfidha.

Il a également expliqué que le gouvernement britannique s’était engagé à régler les frais de l’hébergement dans les hôtels, ajoutant que:  » 200 touristes Britanniques ont quitté le pays hier et environ un millier aujourd’hui. Nous garderons ce rythme pendant toute la semaine « .

Le responsable a estimé que le montant de la dette comprenant le séjour, les services et les transports en Tunisie, pourrait atteindre 60 millions d’euros (67,2 millions de dollars), « les hôtels seront affectés par cette crise et il va falloir faire face à ces difficultés financières » sans donner plus de précisions.

Des médias internationaux avaient annoncé que des touristes britanniques étaient retenus contre leur gré dans des hôtels à Hammamet, parce qu’ils ne s’étaient pas acquittés des frais de leurs hébergements, des informations qui ont été démenties par le ministère tunisien du Tourisme.

L’entreprise internationale, basée au Royaume-Uni, a déposé son bilan, lundi, après que ses dettes et ses arriérés de paiement n’aient fait échouer son plan de sauvetage.

De nombreux voyagistes du monde entier devraient annoncer l’annulation des réservations de touristes effectuées par le groupe international présent dans 16 pays.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici