Une délégation du mouvement palestinien de résistance islamique, Hamas, est arrivée dimanche au Caire pour s’entretenir avec des responsables égyptiens, selon un porte-parole du mouvement.

« La réconciliation et l’unité nationale sont une décision constante et permanente pour le Hamas », a déclaré Hossam Badran dans un communiqué.

Hamas « est d’accord avec la plupart des forces et factions palestiniennes sur la manière de mettre fin aux divisions sur la base de l’accord de réconciliation de 2011 et des accords ultérieurs », a-t-il ajouté.

Des pourparlers sont en cours avec les autorités égyptiennes depuis plusieurs semaines en vue de renouer les relations entre Hamas et le groupe rival, Fatah, après une fracture de plusieurs années, et de parvenir à une désescalade avec Israël.

Badran a accusé le Fatah d’entraver les efforts visant à réaliser l’unité nationale en excluant d’autres parties palestiniennes et en monopolisant le processus décisionnel palestinien.

À la mi-août, des factions palestiniennes ont rencontré des responsables égyptiens au Caire afin d’examiner des propositions sur une réconciliation entre Hamas et Fatah, un cessez-le-feu avec Israël et la mise en œuvre de projets humanitaires à Gaza.

En octobre dernier, Hamas et Fatah ont signé au Caire un accord de réconciliation. En cas de mise en œuvre de l’accord, le gouvernement palestinien basé à Ramallah serait à même d’administrer Gaza, dirigée par le mouvement Hamas depuis 2007.

Cependant, l’accord n’a pas encore été applliqué en raison d’une série de divergences profondes – parfois idéologiques – entre les deux factions rivales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here