9.3 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Les roquettes de Haftar tuent des civils à Tripoli et Al-Sarraj le poursuit à la Cour pénale internationale

Courrier arabe

Des morts et des dizaines de blessés civils au cours du bombardement des milices du général à la retraite Khalifa Haftar à Tripoli, et le Gouvernement d’union nationale (GNA) a engagé une procédure à son encontre, mercredi, au niveau de la Cour pénale intrnationale  en présentant tous les documents qui lui accusent de « crimes de guerre ».

Le correspondant de la chaîne Al Jazeera, Ahmed Khalifa, a indiqué la mort de cinq citoyens civils et la blessure d’autres après des tirs de roquettes par les forces de Haftar aux alentours du sud de la ville de Tripoli –commune d’Abou Salim- près de la route amenant à l’ancien aéroport dévasté depuis 2014.

Une source a affirmé qu’un nouveau bilan a été établi, enregistrant la mort de six personnes y compris cinq femmes et la blessure de plus de 35 d’autres, certains gravement, au bombardement qui a visé des immeubles résidentiels, citant les deux grands quartiers de la ville « Abou Salim » et « Al-Intissar ».

Le journaliste a confirmé que ce bombardement a causé des dégâts considérables ainsi que les incendies des voitures, des immeubles et des propriétés. Il a ajouté qu’après les tirs de roquettes, les forces de Haftar ont tenté de pénétrer les alentours à Tripoli, mais ont échoué.

Il a ajouté qu’un hélicoptère appartenant aux mêmes milices a attaqué un site du GNA au sud de la ville, ce qui a entraîné la mort de deux de ses éléments.

Des sources militaires libyennes ont dit que Haftar a donné des ordres à ses forces pour envahir la capitale libyenne Tripoli, à l’aube du mercredi, à tout prix.

Ils ont ajouté qu’il leurs a demandé d’intensifier les attaques sur Tripoli, après le recul enregistré sur plusieurs axes lors de la confrontation avec les forces du GNA.

Au même moment des bombardements d’Abou Salim, des roquettes Grad ont été tirées sur la zone Al-Ghararat à Souk Al-Jomaa et Salah Eddine dans la ville, selon l’agence de presse « Anadolu ».

Bien que tous les indices indiquent l’implication de Haftar et ses milices dans les attaquesة son porte-parole le général Ahmad Al-Mesmari a démenti être à l’origine de ces tirs, en accusant « les groupes et milices terroristes visant les forces du gouvernement d’Al-Sarraj ».

Ces milices qui ont commencé le 04 du mois en cours des attaques sous le nom de « Toufane el-karama » pour envahir Tripoli ont publié des vidéos montrant des tirs de roquettes sur des zones dans la ville.

Après les attaques d’hier soir, des manifestations pacifiques ont été organisées à la « place des martyrs » à Tripoli, ainsi que dans les villes de Misrata ( à l’Est de la capitale) et Zouara (à l’Ouest) en accusant Haftar, alors que le GNA a déclaré le deuil de 03 jours en hommage aux victimes.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici