samedi, août 15, 2020

Voilà comment Abu Dhabi recrute les Soudanais pour combattre en Libye et au Yémen

Courrier arabe

Une famille soudanaise a demandé l’intervention du gouvernement transitionnel de son pays, pour récupérer son enfant exploité comme mercenaire par les Émirats arabes unis (EAU), au moment où des documents démontrent qu’Abu-Dhabi a dupé des travailleurs soudanais pour les envoyer combattre au Yémen et en Libye.

La chaîne d’information «Al Jazeera Mubasher» a rapporté, vendredi, le témoignage d’«Abdellah al-Tayeb Youcef », le frère de l’un des Soudanais dupés, se croyant engagés aux EAU pour travailler dans le domaine de la sécurité, avant de se trouver coincé, dans un camp d’entrainement militaires depuis 3 mois.

Une destination inattendue

«Mon frère s’est présenté pour travailler comme agent de sécurité dans une structure vitale aux EAU. Mais dès leur arrivée à l’aéroport, lui et plusieurs autres ont été surpris du fait qu’on leur avait demandé d’intégrer un camp militaire, et de s’entraîner à utiliser les armes lourdes», avait-il raconté.

Il signala que son frère, qui le contactait via Whatsapp, était parti depuis mi-octobre dernier. «La dernière fois que j’ai contacté mon frère par téléphone était mercredi dernier. Depuis, j’ai publié une vidéo et je n’ai pas contacté le gouvernement soudanais… J’ai plus tôt contacté l’agence de voyage à travers laquelle le contrat de travail lui avait été proposé», avait-il ajouté.

«Mon frère m’a dit qu’il avait été entraîné à manier les armes lourdes, aux EAU, et qu’on lui avait demandé de choisir, entre aller en Libye ou au Yémen, après lui avoir proposé d’importantes sommes d’argent», expliqua Abdellah Youcef, qui demanda de l’aide pour ramener son frère.

Documents prouvant l’exploitation des travailleurs 

Dès la publication de la vidéo d’Abdellah Youcef, «Wakeep», une plateforme soudanaise sur «Twitter» a publié des exemplaires des contrats qu’avaient signés les Soudanais, partis aux EAU pour travailler comme agents de sécurité.

«Wakeep» a signalé que le visa de l’une des victime démontrait qu’une compagnie émiratie nommé «Black Shield Security» recrutait des Soudanais pour travailler aux EAU, dans le domaine de la sécurité.

Il signala: «Selon des informations publiées ailleurs, dès leur arrivée aux EAU, les Soudanais ont été envoyés au camp «al-Ghayachi», où ils étaient privés de leurs téléphones et informés qu’ils seraient chargés de sécuriser des structures en Libye et au Yémen».

«Wakeep» a également  publié un autre document, avec le caché apparent de l’ambassade soudanaise aux EAU et d’autres organismes officiels émiratis, expliquant que la partie qui travaillait pour la compagnie émiratie «Black Shield Security», au Soudan, était «le bureau de recrutement externe al-Amira», siégé à Khartoum.

Mobilisation au Soudan

La vidéo du jeune Abdellah Youcef demandant aux autorités de son pays d’intervenir, pour ramener son frère, a déclenché de larges interactions au Soudan, poussant les activistes à demander le lancement d’une campagne sur le hashtag «#انقذوا_ضحايا_الشركه_الاماراتيه» (sauver les victimes de la compagnie émiratie), afin d’aider les centaines de personnes qui ont été dupées.

Aussi, l’un des imams des plus célèbres au pays, «Mahrane Mahir», a appelé lors de la prière du vendredi, le gouvernement soudanais à enquêter au sujet de la compagnie qui exploite les jeunes soudanais et les envoie aux EAU, «d’où ils sont recrutés comme mercenaires», avait-il déploré.

Rappelons toutefois, que le journal britannique, «The Guardian», avait publié le 25 décembre dernier, un article où il avait signalé que les EAU recrutaient des mercenaires afin de combattre en Libye.

Il avait affirmé que des groupes de Soudanais avaient été envoyés dernièrement en Libye, pour combattre au nom du général libyen à la retraite «Khalifa Haftar», l’allié des EAU.

Jusque-là, les autorités émiraties n’ont pas commenté l’affaire, bien que les observateurs ne s’y attendent pas, signalant «qu’Abu Dhabi avait toujours été un acteur silencieux».

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : 10 nouveaux décès en Algérie et 3 en Libye

L’Algérie a annoncé, vendredi, avoir déploré dix décès liés à la pandémie de la Covid-19 et la Libye en a recensé 3 morts. Le ministère...

L’affaire du blocus aérien imposé au Qatar marque de nouvelles évolutions

Selon le site américain Bloomberg, les quatre pays originaires du blocus du Qatar ont déclaré qu’ils avaient interdit l’aviation qatarie d’utiliser leurs espaces aériens...

Les Palestiniens brûlent des portraits du prince héritier émirati, Mohammed ben Zayed

Plusieurs Palestiniens ont brûlé, vendredi, des portraits du prince héritier des Emirats arabes unis (EAU), Mohammed ben Zayed, lors de manifestations en Cisjordanie, dénonçant...

Égypte : Revu des évènements marquants des massacres de Rabia et d’al-Nahda

À l’occasion du 7ème anniversaire des violentes dispersions des sit-in de Rabia et d’el-Nahda, le 14 août 2013 en Égypte, Courrier arabe a établi...

La dégradation des situations de vie dans les régions de l’est libyen menace-t-elle le...

En Libye, des médias locaux et internationals signalent que la dégradation de la situation de vie et des conditions sécuritaires, ainsi que la crise...