samedi, mai 8, 2021

Accord du siècle: Les questions se posent sur l’implication de Mohamed Dahlan, le conseiller du prince héritier émirati

Courrier arabe

Quelque temps avant que le président américain «Donald Trump» annonce l’Accord du siècle, «Mohamed Dahlan», l’ancien dirigeant palestinien et l’actuel conseiller du prince héritier «Mohamed ben Zayed», a diffusé un communiqué, rejetant le plan de paix américain et appelant le président palestinien «Mahmoud Abbas» à annoncer l’état de la Palestine.

Une position qui a peu convaincu les politiciens et les observateurs, persuadés du fait que Dahlan et les Émirats arabes unis (EAU) avaient une main dans l’affaire.

Dahlane, la main des EAU, dans la région  

«Yahia Rabah», un membre du Conseil révolutionnaire du mouvement palestinien «Fatah», a accusé certains pays arabes d’avoir contribué à l’élaboration de l’Accord du siècle, citant particulièrement les EAU, dont l’ambassadeur «Yousef al-Otaiba» avait participé à la conférence de son annonce à la Maison Blanche.

Lors de déclarations au site informationnel «al-Khaleej Online», il signala que ce qu’ont fait les EAU était «désolant et honteux». «Les EAU ont joué des rôles qui ne sont pas les leurs, ils se sont mêlés de l’affaire palestinienne et ont annoncé leur soutien au plan de Trump», avait-il ajouté.

Sur l’implication de Dahlan dans l’Accord, il signale: «Il a accepté d’être espion, ne soyez pas étonné de ses actes contre sa propre cause», estimant qu’approuver, soutenir, ou discuter l’Accord était une trahison.

L’exécution du plan, l’une des mission de Dahlan 

Il indiqua que ben Zayed et Dahlan tentaient de rejoindre le plan, en organisant des rencontres secrètes et en proposant des suggestions et des promesses applicables sur terrain.

De même, des sources égyptiennes ont affirmé au site, cité précédemment, que par ordre de ben Zayed, Dahlan serait dès la semaine prochaine, en tête d’un comité arabe, pour visiter les capitales arabes et étrangères, qui avaient soutenu l’Accord, dans le but de discuter ses termes, d’une façon plus approfondie et mettre les structures qui permettront son application.

Il importe de rappeler que Dahlan est recherché par la Palestine et la Turquie, accusé de meurtre, de corruption, d’espionnage international et de participation à l’organisation d’une tentation de coup d’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos