19.8 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

«Les Émirats arabes unis impliqués dans des crimes de guerre en Libye», atteste un rapport onusien

Courrier arabe

Le Représentant de la Libye aux Nations unies, l’ambassadeur «Taher al-Sonni», a annoncé que le rapport du comité des experts onusiens a révélé l’implication des Émirats arabes unis (EAU) dans le soutien du général à la retraite, «Khalifa Haftar», causant plusieurs crimes de guerre.

«Le rapport du comité des experts onusiens a révélé que les EAU étaient impliqués 11 fois dans des violations et des crimes de guerre en Libye», avait déclaré «Taher al-Sonni», dans son discours prononcé jeudi, lors de la réunion du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Libye, à New York.

Implications coupables et criminelles

Selon le Représentant libyen, «le rapport a révélé le soutien accordé par les EAU, à Haftar, et a signalé qu’Abu Dhabi lui avaient fourni des blindés, des systèmes de défenses et des drones».

Il indiqua, lors de son discours, que «l’offensive menée contre Tripoli était un autre chapitre des scénarios de troubles causées par certains pays étrangers», affirmant que «l’actuelle offensive avait été programmée depuis des années».

Le Conseil de sécurité sévèrement blâmé

«Al-Sonni» a porté le Conseil de sécurité, pour responsable de la division de son pays, expliquant: «Nous n’avons entendus aucune de vos dénonciations et nous n’avons vu aucun de vos positions, malgré que les crimes commis par les envahisseurs avaient été archivés par le secrétaire général de l’ONU».

Il souligna que «tout dialogue politique devait commencer par un accord politique libyen», appelant le Conseil à prendre rapidement une décision, pour soutenir celles de la conférence de Berlin.

Rappelons que dans le même contexte, le 8e sommet des chefs d’États et de gouvernements du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye, s’est tenu à «Brazzaville» la capitale congolaise, la même journée.

Sur l’initiative du président congolais, «Denis Sassou N’Guesso», le sommet avait discuté la situation chaotique de la Libye, plongée depuis 2011 dans une crise sans précédent, envenimée par l’implication des pays étrangers, qui violent constamment l’embargo d’armement imposé au pays, fournissant aux deux parties libyennes, des armes, selon des rapports médiatiques.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

2 Commentaires

  1. q allah vou vienne en aide enfaite je pense que les etat unie son derriere sa enfaite les emirat arabe on fait un plan si le gereral khalifa gagne la liby aura une influence americaine (etat unie ) ils piront le pays sa était calculer pendant lontemp avant la gerrre et les rebelle sont totalement inconsiant comme en sirie la siri n avait pas d influence elle acheter des arme russe c tout et les americin on fait une attaque psicologique puis il se sont rebeller est si les rebelle gagne la siri aura une influence americaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici